Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


IATA : le trafic aérien a augmenté de 5,6 % en mai


IATA a publié le 3 juillet 2013 les performances du transport aérien mondial de voyageurs pour le mois de mai. Le trafic passagers continue d’augmenter à un rythme soutenu, particulièrement sur les marchés en émergence.



IATA : le trafic aérien a augmenté de 5,6 % en mai
La demande globale du secteur aérien a augmenté de 5,6 % en mai 2013 tandis que la croissance de la capacité a grimpé de 5,2%. Ces performances hissent de 0,3 point le coefficient d’occupation des sièges qui a atteint 78,1 %. «La performance économique mondiale demeure préoccupante; toutefois, la demande dans le secteur aérien continue d’augmenter. Le principal facteur de cette croissance est la demande croissante de connectivité dans les marchés en émergence. L’environnement d’affaires s’est aussi amélioré par rapport à la mi-2012, certains signes indiquant une faiblesse moins marquée de la zone euro. L’environnement demeure difficile, mais il y a lieu d’être optimiste pour la seconde moitié de l’année», a expliqué Tony Tyler, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Trafic passagers en hausse pour le secteur international
En mai, la demande dans le secteur des passagers internationaux était en hausse de 5,7 % par rapport à l’année précédente, tandis que la capacité augmentait de 5,6 %. Le coefficient d’occupation était inchangé, à 77,0 %. La plus forte croissance a été observée dans les marchés émergents d’Afrique, d’Amérique latine et du Moyen-Orient.

- Les transporteurs d’Europe ont enregistré une croissance de 5,6 % des services internationaux par rapport à mai 2012. La tendance sous-jacente de croissance s’est aussi accélérée, «ce qui laisse supposer que l’amélioration de la confiance des consommateurs et des milieux d’affaires en Europe pourrait favoriser une plus forte croissance de la demande», déclare IATA. La croissance de capacité de 4,4 % a fait grimper de 0,9 point de pourcentage le coefficient d’occupation qui a atteint 79,1 %, le second plus élevé parmi les régions.

- Les compagnies d’Asie-Pacifique ont observé une hausse de 3,7 % du trafic international en mai, par rapport à l’année précédente ainsi qu’une augmentation de capacité de 5,5 %. Le coefficient d’occupation a ainsi diminué de 1,3 (74,1 %). «La faiblesse de la demande correspond à la baisse de confiance des milieux d’affaires dans les grandes économies asiatiques et au ralentissement de la croissance du commerce. En particulier, la croissance du PIB en Chine a été inférieure aux attentes au premier trimestre et la confiance des milieux d’affaires a baissé à des niveaux qui indiquent une contraction de l’activité manufacturière», ajoute l'association.

- En Amérique du Nord, le secteur aérien commerciale a enregistré une croissance de 3,0 % du trafic international par rapport à mai 2012. Il s’agit de la plus faible augmentation parmi toutes les régions. Mais avec une augmentation de capacité de seulement 1,7 %, le coefficient d’occupation a augmenté de 1,1 point pour s’établir à 83,4 %, le plus élevé parmi les régions. «Le taux de croissance en mai représente près du double du taux de croissance depuis le début de l’année (1,6 %), mais le portrait économique sous-jacent est moins positif. L’activité manufacturière aux États-Unis a ralenti pour un troisième mois consécutif en mai. De plus, le volume des échanges commerciaux semble plus faible que la tendance mondiale».

- Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu la plus forte croissance de trafic en glissement annuel, soit 11,7 %. Mais avec la capacité en hausse de 12,8 %, le coefficient d’occupation a fléchi de 0,7 point (73,5 %). La demande de transport aérien au Moyen-Orient et en Afrique a été favorisée par l’expansion soutenue des volumes d’échanges commerciaux depuis la fin de 2011.

- Les compagnies africaines affichent une hausse de 9,8 % du trafic en mai, la seconde plus importante parmi toutes les régions. En plus de réagir à l’augmentation du commerce, elles ont aussi profité de l’augmentation soutenue des échanges attribuable aux liens commerciaux qui se développement avec l’Asie et le Moyen-Orient, ainsi que de la forte croissance du PIB des économies locales, en particulier dans l’ouest de l’Afrique. La capacité a augmenté de 7,4 % en mai, et le coefficient d’occupation était en hausse de 1,4 point de pourcentage, à 66,2 %.

- La zone d’Amérique latine affiche une augmentation de 7,9 % de la demande aérienne par rapport à mai 2012, tandis que la capacité était en hausse de 8,9 %, faisant baisser le coefficient d’occupation de 0,7 point de pourcentage, à 77,4 %. Ainsi, les perspectives du secteur des voyages aériens dans la région semblent bonnes, les volumes commerciaux étant en forte expansion au second trimestre.