Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 29 Avril 2014

IATA veut normaliser le bagage cabine ou l’interdire


C’est à la demande des compagnies aériennes que IATA réfléchit à la mise en place d’une nouvelle règle pour le transport des effets personnels à bord des avions. Si la valise cabine reste à ce jour la référence, même si certaines compagnies ont établies leurs propres règles, ce sont les sacs, valisettes et autres objets qui posent problème.



Selon plusieurs spécialistes du transport aérien, ces objets aux formes diverses et souvent très lours posent problèmes lors de l’embarquement. Les racks surchargés ou inadaptés à la forme des objets est source de conflits entre les passagers. Selon IATA, les textes existent mais par complaisance sont rarement appliquées, à l’exception des low cost. Les compagnies aimeraient que les règles soient repensées d’ici à 2017. A cette date, une nouvelle politique d’embarquement des objets personnels devrait être développée. Sans doute deux "pièces" seraient autorisées mais les deux seraient normalisées. Des valises de bord moins grandes et un sac qui ne pourrait être de dimension supérieure aux cotes retenues actuellement pour la nouvelle valise de bord.

Faute d'une solution claire, les compagnies pourraient définitivement interdire, dès 2017, un second bagage en cabine.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.