fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 8 Février 2017

KLM et Schiphol testent la reconnaissance faciale pour accélérer l’embarquement



En collaboration avec KLM, l'aéroport d'Amsterdam Schiphol a lancé un essai d’embarquement biométrique qui évite au voyageur de montrer sa carte d'embarquement et son passeport. Une porte distincte qui identifie les passagers utilisant la reconnaissance faciale a été mise en place.



La reconnaissance biométrique permet d'accélérer l'embarquement
La reconnaissance biométrique permet d'accélérer l'embarquement
Les deux partenaires étudient les possibilités de la technologie de reconnaissance faciale en testant la vitesse, la fiabilité et la convivialité du système. Le processus d'embarquement et l'expérience des passagers seront également évalués. Le but finale est d’optimiser le processus d'embarquement qui pourrait ainsi être amélioré de 20 à 40 %.

Pour utiliser la reconnaissance faciale pour l'embarquement, les passagers doivent s'inscrire via un kiosque installé en salle d’attente et bénéficieront pour cela d’une aide apportée par du personnel de KLM. Pour s'inscrire, les passagers doivent numériser leurs passeports et leurs cartes d'embarquement, ainsi que leurs visages. Les données seront automatiquement supprimées après l'embarquement, annoncent la compagnie et l'aéroport.