Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 13 Décembre 2011

L'Autolib' peut s'installer au sous-sol



Une semaine après son lancement, l’Autolib’ est encore au cœur des discussions. Malgré le signal d’alarme tiré par l’Institut national de l’environnement industriel concernant les risques d’incendie des batteries des véhicules électriques en sous-sol, le Conseil de Paris a autorisé la construction de stations dans des parkings souterrains municipaux. Il souhaite en ouvrir 200.



L'Autolib' peut s'installer au sous-sol
Les Autolib’ pourront s’installer dans les parkings souterrains. Le Conseil de Paris a autorisé le 13 décembre la construction de places en sous-sol. Une semaine après le lancement de ce nouveau service, la question était en délibération à la Mairie de Paris, en raison des inquiétudes de l'Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris). L’organisme avait pointé les risques d'incendie des batteries des véhicules électriques dans de tels lieux.
Le gouvernement a lancé des études sur la voiture en autopartage parisienne mais les conclusions de la commission de sécurité interministérielle n’ont pas encore été communiquées. Ne souhaitant plus attendre, la mairie de Paris a pris sa décision, elle maintient la construction des stations souterraines prévue mais continuera de dialoguer avec l’État sur ce sujet. Selon le maire Bertrand Delanoë, après une semaine d’activité, Autolib' compte près de 5.000 abonnés dont la moitié aurait choisi la formule d’engagement pour un an.



1.Posté par voyage au paris le 14/12/2011 10:37
un bon article, le sujet est très intéressant, ce n'est pas une bonne pour installer ces véhicules électriques en sous-sol à cause des risques d’incendie des batteries