Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport d'affaires de Lyon-Bron se met au standard américain


L’aéroport Lyon-Bron a lancé la semaine dernière les travaux pour le rainurage de sa piste conforme à la norme FAA (Federal Aviation Administration). Il est le premier aéroport français a adopter cette norme. Les travaux d’optimisation entraineront la fermeture de la piste les nuits du lundi au samedi pendant 6 semaines.



©O.Chassignole/Aéroports de Lyon
©O.Chassignole/Aéroports de Lyon
Le rainurage de la piste de l’aéroport Lyon-Bron est une première pour un aéroport d’aviation d’affaires français. En effet, le rainurage n’existe pas dans les normes de l’Aviation Civile Française et n’est donc pas obligatoire. Mais à l’occasion de son adhésion à l’association NBAA (National Business Aviation Association), et pour accéder au marché UK et US, Lyon-Bron adapte et améliore son offre pour ses opérateurs internationaux.
La norme FFA (Federal Aviation Administration) est une réglementation de l’Aviation Civile Américaine utilisée dans de nombreux pays, notamment le Canada et le Royaume Uni. Le rainurage consiste à créer des rainures transversales espacées d’environ 38 mm, profondes et larges de 6mm sur toute la longueur de la piste. Il vise à empêcher la stagnation de l’eau sur la piste. L’eau s’écoule dans les rainures ce qui évite la formation de flaques. Avec cette technique, le risque d’aquaplaning est exclu.
Dans le cadre des règles du JAR OPS (standards touchant à la certification et l'exploitation des aéronefs), la longueur de la piste d’un aérodrome est minorée de 60% et par temps de pluie, la longueur nécessaire à l’appareil pour se poser et freiner est majorée de 15%. Ces deux règles génèrent de fortes contraintes d’exploitation aux opérateurs aériens et influencent le choix de leur aéroport. Le standard de rainurage de la FAA permet à ces opérateurs de ne pas appliquer la majoration de 15% en cas de piste mouillée. De ce fait, une plus large gamme d’appareil pourra se poser à l’aéroport Lyon-Bron quelle que soit la météo.