Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L’aéroport de Beauvais sans limite pour plaire à Ryanair


Le commissaire enquêteur chargé d’étudier le plan d'exposition au bruit de l'aérodrome de Beauvais-Tillé (PEB), avait donné un avis favorable pour 30 000 décollages et atterrissages annuels sur le tarmac de la plate-forme low-cost, soit 4000 de plus qu’actuellement. A cette annonce début juin, les associations de riverains avaient fait part de leur mécontentement et le débat faisait rage en Picardie depuis. Finalement, la commission préfectorale qui se réunissait le 10 juillet pour se pencher sur le projet, a totalement rejeté le plafonnement.



L’aéroport de Beauvais sans limite pour plaire à Ryanair
Ainsi aucun plafonnement ne sera mis sur l’activité de l’aéroport de Beauvais. Derrière cette décision majoritaire - 14 voix contre le plafonnement du trafic sur 23 votants – la peur de voir partir Ryanair qui assure plus de 90 % du trafic de la plate-forme selon Le Courrier-Picard. C’est la présidente de l'association de riverains l'ADERA, Dominique Lazarski, qui a exprimé au journal les craintes de la région «le plafonnement est une clause dirimante pour Ryanair, qui menacerait alors de partir». En d’autres termes, si le développement de la plate-forme avait été limité, la low-cost aurait quitté la tarmac picard sans hésitation… Une décision qu’elle a déjà pris plusieurs fois sur d’autres aéroports lorsqu’ils ont pas répondu à ses attentes, comme elle l’a fait dernièrement à Marrakech.






1.Posté par paul beauvais le 13/07/2012 15:26
Bonne nouvelle pour la région beauvaisienne. pour les voyageurs et les emplois .
ceci dit il faudra des meilleurs conditions d 'emplois pour employés qui pour certains sont payés au minimum légale .