Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Nice et Monaco s'unissent pour développer leurs activités héliportuaires


Les professionnels en déplacement pourront bientôt plus facilement voyager en hélicoptère à Nice et Monaco. La Principauté de Monaco et le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur ont signé ce 5 mars un protocole d’accord permettant l’entrée en négociations exclusives aux fins d’un développement de leurs activités héliportuaires.



S.E. M. Michel Roger, Ministre d’Etat de Monaco, et M. Dominique THILLAUD, Président du Directoire d’ACA - Copyright : Manuel Vitali / Centre de Presse
S.E. M. Michel Roger, Ministre d’Etat de Monaco, et M. Dominique THILLAUD, Président du Directoire d’ACA - Copyright : Manuel Vitali / Centre de Presse
Le groupe Aéroports de la Côte d’Azur (ACA) - 2ème groupe européen en termes d’aviation d’affaires avec environ 46.000 mouvements et près de 53.000 mouvements d’hélicoptères en 2014 – compte construire un terminal dédié à l’activité hélicoptères à Nice. Son ouverture est prévue fin avril 2015.
De son côté, l’héliport de Monaco a réalisé 34.000 mouvements d’hélicoptères en 2014 pour près de 100.000 passagers, «notamment grâce à la ligne hélicoptère entre Monaco et Nice qui constitue l'une des premières lignes commerciales régulières de ce type dans le monde». En outre, l’État monégasque va financer la rénovation de son héliport dans les prochains mois. Parallèlement, une consultation sera lancée dans les prochaines semaines pour désigner à Monaco le futur exploitant de la ligne régulière entre l’héliport de Monaco et l’aéroport Nice Côte d’Azur à compter du 1er janvier 2016.

Son Excellence Monsieur Michel Roger, Ministre d’Etat de la Principauté de Monaco a expliqué «ce partenariat fait suite au travail fructueux entrepris entre le Gouvernement princier et le groupe Aéroports de la Côte d’Azur pour diminuer de manière significative le temps de parcours des clients. La ligne régulière entre Monaco et Nice sera d’autant plus attractive grâce aux aménagements prévus. L’enregistrement à destination finale tant des bagages que des passagers est une nécessité pour le développement de nos activités héliportuaires». Michel Tohane, Directeur de la Business Unit Aviation Générale d’Aéroports de la Côte d’Azur, ajoute que «cette logique s’inscrit dans la stratégie de la BU Aviation Générale mise en place depuis 2013, avec des synergies pour nos clients d’aviation d’affaires mais également ceux voyageant sur nos lignes régulières, en offrant des facilités de connexions améliorées sur les différents sites d’ACA (Nice, Cannes, Saint Tropez et Monaco)».