Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La Corée du sud va contrôler la sécurité de ses low-cost


Un B737-800 de la low-cost sud-coréenne Jin Air a dû faire demi tour après son décollage, le 3 janvier 2016, car une de ses portes n'était pas étanche. Après ce nouvel incident, le ministère du transport du pays a décidé que toutes ses compagnies à bas-coût devaient être contrôlées.



L'avion de Jin Air a dû se reposer en urgence aux Philippines le 3 janvier après son décollage car de l'air passait à travers une de ses portes. Averti de cet incident, le ministère des transports sud coréen a demandé qu'un contrôle de la sécurité soit effectué sur les 6 transporteurs à bas prix du pays. Il a expliqué dans un communiqué: "Toutes les low-cost seront soumises à une inspection de leur management sécurité afin d'éviter des accidents similaires". Les archives de maintenances ainsi que les procédures de vol seront en particulier vérifiées.