Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 31 Août 2016

La SNCF va imaginer son TGV du futur avec Alstom



Alstom a le vent en poupe ces derniers jours. Après son contrat historique avec l'américain Amtrak, le constructeur de train a été choisi par la SNCF pour travailler à la conception d'un nouveau TGV. Ce "partenariat d'innovation" sera présenté officiellement le 7 septembre prochain lors d'une conférence de presse.



Alstom a remporté l'appel d'offres lancé par la SNCF pour la conception d'une nouvelle génération de TGV. Le constructeur était soutenu dans ce projet par l’État via une co-entreprise avec l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) baptisée SpeedInnov.

La mise au point d'un TGV du futur était l'un des points des projets de la «Nouvelle France Industrielle» présentés en 2013 par le ministre de l’économie de l'époque, Arnaud Montebourg. Si la première bouture voulait que cette rame soit le "nec plus ultra", l'objectif est maintenant tourné vers les "prix plus bas" afin de mieux répondre aux enjeux actuels du rail.

Ce contrat pour la conception du TGV, estimé à 50 millions d'euros par Emmanuel Macron, n'assure pas que la SNCF passera à terme des commandes de trains. Les syndicats des salariés d'Alstom sont d'ailleurs inquiets. Ils craignent une restructuration prochaine face au maigre carnet de commande de leur entreprise. Ce sont en effet les salariés américains de l'entreprise qui réaliseront les rames du contrat Amtrak.