Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La fin de la liaison aérienne Agen - Paris possible en 2017


Maintenue par des subventions de Délégation de service public, la ligne aérienne Agen-Paris semble en difficulté après le désengagement total de l'Etat annoncé pour 2017.



DR Wikipedia
DR Wikipedia
C'est le 8 décembre que le SMAD, Syndicat Mixte Aérodrome Départemental du Lot et Garonne qui gère l'aéroport d'Agen, doit annoncer une nouvelle délégation de service public qui court jusqu'au 6 janvier 2019. La compagnie Hop! est candidate à sa propre succession, mais il n'est pas certain que les collectivités locales puissent tenir leurs engagements jusqu'au bout. Dès jeudi dernier 27 novembre, le Président du conseil général et celui de l'agglo d'Agen ont pour la première fois officiellement tiré le signal d'alarme. L'Etat, qui abonde aujourd'hui encore le budget de fonctionnement de la ligne, se retirera progressivement pour cesser totalement ses subventions en 2017. La liaison Agen-Paris, qui a un indéniable intérêt économique pour le désenclavement d'Agen, souffre en partie de la concurrence de Toulouse et surtout de la faiblesse des financements publics. Le Conseil général et l'agglomération d'Agglo d'Agen doivent trouver seules les moyens de maintenir l'activité de la ligne d'ici deux ans.