Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 9 Septembre 2014

La maintenance devient la priorité pour la sécurité ferroviaire



Le nouveau Secrétaire d'Etat aux Transports, à la Mer et à la Pêche, Alain Vidalies, a annoncé le 9 septembre 2014, le lancement d'un plan d’actions pour la sécurité du système ferroviaire. Il souhaite également que la maintenance de l'infrastructure soit une priorité pour la SNCF et RFF.



Alain Vidalies, nommé Secrétaire d’État aux Transports, à la Mer et à la Pêche le 26 août dernier, a déclaré lors d'un déplacement dans l’Établissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF) d’Amiens que «La maintenance doit être une priorité». Selon lui, il faut «redonner de la force à la maintenance dans la culture d’entreprise». Il voudrait également «que la maintenance de l’infrastructure devienne la priorité stratégique de la SNCF et de RFF. Il s’agit d’un enjeu de sécurité, et plus largement de qualité du service sur le réseau existant».
Le plan d'actions prévoit de renforcer le rôle de l’EPSF. L'organisation qui délivre entre autres les autorisations de circuler, présidera et animera un «Comité d’Orientation de la Sécurité Ferroviaire». En outre, un Comité de suivi va aussi être créé. Présidé par le Secrétaire d’État aux Transports, il se tiendra une fois par an. Il portera sur le suivi et la mise en œuvre des recommandations formulées par le Bureau Enquêtes Accidents et la mise en œuvre de ce plan d’actions pour la sécurité ferroviaire.
Ce dispositif fait suite aux conclusions de l'audit stratégique diligenté par le gouvernement après l’accident survenu à Brétigny-sur-Orge en juillet 2013.