Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 22 Février 2012

Le Maire de Nice ne veut plus d'avion la nuit



Deuxième aéroport français en terme de trafic, Nice accueille parfois des avions après 23 h et ce malgré l'interdiction des vols les plus bruyants depuis octobre 2010. Le Maire de Nice estime que trop de riverains ont le sommeil perturbé en raison d'une approche le long des côtes. Ce serait l'aviation d'affaires qui serait visée par l'élu local.



Le Maire de Nice ne veut plus d'avion la nuit
Selon le Comité d'action pour la suppression des vols abusifs basé à Antibes, très actif, une récente demande d'interdiction de vol de nuit à Nice aurait été refusée « catégoriquement » par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) mais aussi par Nathalie Kosciusko-Morizet ancienne ministre de l'Ecologie. Mais à moins de 6 mois de l'élection législative, le député Marie de Nice Christian Estrosi a fait savoir qu'il s'attelait à ce dossier. Il a officiellement écrit hier à la direction des Aéroports de Nice Côte d'Azur pour pour réclamer «un couvre feu total la nuit sur la plateforme aéroportuaire niçoise». Selon l'élu, «Des avions commerciaux ou aéronefs d'affaires perturbent encore les nuits de plus de 200.000 riverains de la Métropole Nice Côte d'Azur, par leurs mouvements intempestifs», précise-t-il. Nice Côte d’Azur est le deuxième aéroport français après l’ensemble Roissy-Orly, avec 10,4 millions de passagers en 2011, 105 destinations directes et 59 compagnies régulières, et le premier aéroport low-cost en province.



1.Posté par Serge le 22/02/2012 13:27
Les élections à venir font bouger nos hommes politiques...en particulier à droite. Des décisions ou des promesses qui sont prises ou émises dans la précipitation. Ils étaient sûrement trop occupés avant..?

2.Posté par Yan le 22/02/2012 19:56
Lorsque j'ai débuté mon travail à l'aéroport il y plus de 20 ans, j'ai choisi de ne pas y habiter à proximité en raison des nuisances existantes.
Les quartiers protégés étant trop chers, je n'ai pu acheter ailleurs le long du littoral. Ceux qui ont préférés ces logements moins chers du bord de mer savaient qu'il y avait la contrainte du bruit et se sont installés en connaissance de cause ; c'est comme ceux qui résident le long de la voie ferrée : faudra-t-il un autre jour supprimer les trains en soirée ? Même question pour la Promenade des Anglais, l'autoroute qui traverse Cagnes sur Mer et Saint Laurent ...