Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le Sénégal met à mort Sénégal Airlines pour lancer une nouvelle compagnie


Le gouvernement sénégalais, lassé des difficultés financières chroniques de Sénégal Airlines, a révoqué la concession accordée en 2009, qui lui donnait l'usage exclusif des droits de trafic aérien du pays. Une autre compagnie aérienne va être créée.



DR Wikipedia
DR Wikipedia
L'arrêt de mort de Sénégal Airlines a été signé par le gouvernement sénégalais. Le ministère du transport explique dans un communiqué daté du 12 avril: "Malgré le soutien permanent de l’État du Sénégal, la compagnie aérienne Sénégal Airlines n’a jamais pu atteindre les objectifs de développement qui lui étaient assignés dans sa Convention de Concession. Pour rappel, cette Convention lui garantissait l’usage exclusif des droits de trafic aérien détenus par le Sénégal". Il s'agit ici du coup de grâce pour l'entreprise qui affiche 65 milliards FCFA de dettes (99 millions d'euros environ). En effet, l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie avait refusé au début du mois de lui renouveler son permis d’exploitation aérienne

La compagnie, créée en 2009, n'a pas su faire face à la concurrence. Si à ses débuts, elle représentait 30% des activités de l'aéroport de Dakar, sa part n'était plus que de 5% au dernier trimestre 2015. En outre, elle ne disposait plus que d'un seul avion.

Une nouvelle compagnie
Le Sénégal ne restera pas pour autant sans compagnie nationale. Le gouvernement souhaite "mettre en place un (nouveau) pavillon national fort qui s’inscrira dans les objectifs prioritaires du projet de relance du hub aérien régional du Plan Sénégal Emergent". Ce nouvel acteur devrait être lancé dans les "prochains jours" mais aucun détail supplémentaire n'a été donné.