Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le Venezuela accepte de payer les compagnies aériennes


Depuis plusieurs mois, les relations entre le gouvernement vénézuélien et les compagnies aériennes étrangères étaient tendues en raison d’un désaccord financier. Selon l’association aérienne du Venezuela ALAV, Caracas aurait accepté de verser les 3,8 milliards de dollars réclamés par les transporteurs aériens.



PAULINO MORAN at wikipedia
PAULINO MORAN at wikipedia
L’ALAV a assuré le 28 mars 2014 que le gouvernement vénézuélien allait payer les sommes dues aux compagnies aériennes, soit près de 3,8 milliards de dollars. Il aurait promis de verser progressivement les sommes récoltées par la vente des billets en bolivares d’ici fin 2015 au taux de change en cours lors des opérations.
En effet, les compagnies aériennes qui avaient accepté de vendre leurs billets en bolivares, ne s’entendaient plus avec Caracas sur le taux de change. Jusqu’à fin janvier, il était de 6,3 bolivares par dollar. Mais le gouvernement avait ensuite revu les termes et proposait un taux de change de un dollar pour 11 pesos. Cette décision entraînait une perte sèche pour les transporteurs. Pour manifester leur désaccord, les compagnies aériennes avaient réduit leurs vols sur le pays d’Amérique du sud.