Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le directeur financier de SAA démission après une motion de défiance des pilotes


South African Airways a des relations très tendues avec ses pilotes qui contestent sa gestion et notamment un contrat controversé avec Airbus. Les navigants ont ainsi émis une motion de défiance vis à vis du Conseil d'administration. Au lendemain de ce vote, le directeur financier de SAA, Wolf Meyer, a démissionné.



Les pilotes de South African Airways ont voté une motion de défiance vis à vis du Conseil d'administration de leur entreprise. Sur les 472 navigants membres de l'association des pilotes de SAA, 457 ont indiqué qu'ils n'avaient pas confiance dans leurs dirigeants. Le commandant de bord John Harty, président de SAA Pilots' Association, a justifié cette position en indiquant que la compagnie avait plusieurs problèmes comme ses difficultés financières, le contrat controversé des Airbus ou encore la disparition de ses cadres seniors. Wolf Meyer a démissionné le 17 novembre 2015, au lendemain de ce vote de défiance.

D'autres dirigeants ont quitté l'entreprise ou pris des congés spéciaux après la remise en cause par le Trésor Public du pays d'une décision de la présidente de SAA Dudu Myeni. La cadre souhaitait acheter les A330 actuellement en leasing. Cette opération - négociée par un tiers dont elle refuse de donner l'identité - coûterait 1,5 milliard de rands (plus de 98,6 millions d'euros) au pays le mois suivant sa signature.