Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les USA pourraient manquer de pilotes


Plusieurs compagnies asiatiques sont venues faire les yeux doux aux pilotes européens, dont ceux d'Air France, car elles manquent de pilotes d’expérience pour faire face à leur fort développement. Les États-Unis pourraient également être obligés de recruter hors de leurs frontières à cause du Papy Boom et d’une réforme de la formation des pilotes.



Les USA pourraient manquer de pilotes
Dans les années 60, le métier de pilote faisait rêver. Mais entre les difficultés des compagnies aériennes, les baisses des salaires et l’augmentation du temps de travail, le bel uniforme fait moins rêver les jeunes. En plus de cette «crise» des vocations, les compagnies aériennes américaines voient s’ajouter un autre problème. Les lois outre-Atlantique sur la formation des navigants ont été modifiées. Il faut maintenant 6 fois plus d’heures de vol, soit 1500 heures, pour pouvoir entrer dans un cockpit. Une mesure qui augmente le coût et le temps de formation des jeunes pilotes mais surtout, pourrait bien aboutir à un manque de navigants dans le pays. Les transporteurs, qui voient partir à la retraite leurs nombreux pilotes baby boomers, s’inquiètent de ne pouvoir leur trouver des remplaçants dans ces conditions. Selon un expert cité par le Wall Street Journal, 65000 nouveaux navigants seront nécessaires d'ici 8 ans pour assurer l’activité des compagnies américaines.