Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les européens se rapprochent de l’OACI


La Commission européenne a signé un protocole de coopération avec l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), selon un communiqué publié le 5 mai. Les deux institutions doivent renforcer leurs échanges, d’abord en matière de sécurité, avant d’étendre leur coopération à la sûreté, à l'environnement et à la gestion du trafic aérien.



Les européens se rapprochent de l’OACI
L’accord paraphé mardi par le vice-président de la Commission européenne, Siim Kallas, «permettra à l'Europe de contribuer aux travaux préparatoires à l'élaboration de politiques et de normes au sein de l'OACI» indique la Commission. Il permettra aussi de mieux utiliser les moyens engagés en partageant les informations et en coordonnant les efforts déployés. En ce qui concerne la sûreté, « une implication européenne plus marquée dans les phases préparatoires facilitera l'adoption de décisions adaptées aux besoins de toutes les régions de l'OACI » selon Bruxelles.
Le protocole contribuera également au développement de SESAR, le programme européen de modernisation du contrôle du trafic aérien qui vise à mettre au point un système européen de nouvelle génération pour la gestion du trafic aérien, capable d'assurer la sécurité et la fluidité du transport aérien dans le monde durant ces 30 prochaines années. Des normes techniques mondiales devront toutefois être définies pour garantir la véritable interopérabilité des futurs systèmes. La dernière résolution de l'assemblée générale de l'OACI sur l'aviation internationale et les changements climatiques a établi un vaste programme pour la poursuite des travaux. Le protocole signé le 5 mai doit permettre à l'Europe d'y contribuer plus efficacement.