Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 24 Mai 2012

Les voyageurs d’affaires veulent un aéroport sans stress



Après avoir imaginé l’aéroport du futur, Amadeus réinvente l’écosystème des plates-formes. Le GDS vient de publier l’étude «Reinventing the Airport Ecosystem» qui a analysé les attentes des passagers et voyageurs d’affaires en terme de services dans les installations aéroportuaires. Une mini-ville où il est possible de travailler, se loger, faire son shopping ou encore prendre les transports en commun font partie des modèles plébiscités.



Les voyageurs d’affaires veulent un aéroport sans stress
L’étude d’Amadeus intitulée «Reinventing the Airport Ecosystem» montre que «l’aéroport sans stress» constitue la priorité numéro un des voyageurs, 72 % d’entre eux estiment que la période qui sépare l’enregistrement de l’embarquement constitue actuellement autant de temps perdu. Ils sont 69 % à souhaiter une amélioration de la procédure de sécurité. Beaucoup (81 %) aimeraient par ailleurs que les aéroports reflètent davantage la culture locale et que ceux-ci, ainsi que les vols, s'inscrivent vraiment dans le voyage en tant que tel.
Déjà très pratiquée par les voyageurs d’affaires, la technologie a fait des émules chez l’ensemble des passagers. Ils la considèrent comme une composante de plus en plus importante de leur passage à l'aéroport. Ils sont nombreux à vouloir maîtriser l’ensemble de la procédure grâce à leur téléphone portable, pour aller d'un point à un autre (63 %), se servir de leur carte de fidélité comme d'une carte d'embarquement permanente (59 %), obtenir des étiquettes électroniques réutilisables (57 %), voire automatiser l'ensemble des opérations aéroportuaires, y compris le dépôt des bagages (48 %). Les médias sociaux sont également perçus comme essentiels au partage en temps réel d’idées, de renseignements et d’avis entre voyageurs, dans l’enceinte même de l’aéroport. Les consommateurs veulent pouvoir faire entendre leurs souhaits (69 %), recevoir les informations importantes (66 %), donner leur sentiment en temps réel (53 %) et voir leur statut de voyageurs/clients réguliers récompensé (51 %).

4 modèles pour séduire tous les styles de voyageurs d'affaires
Amadeus a interrogé un échantillon mondial de 838 voyageurs, originaires d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie. Les résultats de sa recherche souligne les frustrations que peuvent éprouver les consommateurs dans un aéroport et donne un certain nombre d’indications sur la manière dont ces infrastructures devraient se réinventer d’ici 2025. Elle présente par exemples 4 nouveaux modèles opératoires qui permettraient aux plates-formes d’enregistrer, en plus d’une hausse de satisfaction grandissante de ses passagers, une croissance de leurs revenus en dehors des activités aéronautiques classiques.

- Mini-city (Micro-cité) : Une entité autonome proposant à la fois des boutiques, des lieux de divertissement, des restaurants, des espaces de travail et des solutions d'hébergement. On pourrait même envisager de cultiver sur place les produits alimentaires consommés et de produire sur site l'énergie nécessaire.
- City extension (Annexe de la ville) : Étroitement intégré dans le tissu urbain local, l’aéroport reflète ce qu’on y trouve de mieux en matière de culture, d'histoire et de cuisine régionales.
- The shopping mall (Le Centre commercial) : Boutiques, loisirs et divertissements dans l’enceinte de l’aéroport au niveau (voire au-dessus) de ce qui existe dans la ville voisine, le tout également accessible à ceux qui ne voyagent pas ; 15% des voyageurs interrogés estiment que ce modèle sera le plus répandu à l'horizon 2025.
- The walkway concept (Le concept du lieu de passage) : Bon nombre des procédures actuellement réalisées à l'aéroport sont effectuées à distance par le voyageur, depuis son domicile ou par le biais d'un terminal virtuel distinct.
- Bus station concept (Le concept de la gare routière) : Dans le style low-cost, on trouve le modèle de la «gare routière» – ambiance sans fioritures ; ici, la rapidité et l’efficacité priment.