Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lufthansa dévalue Brussels Airlines


Devant les difficultés rencontrées par Brussels Airlines, Lufthansa a diminué la valeur des 45 % de la compagnie qu’elle détient, de 13 millions d’euros. Le journal belge l’Echo a également révélé le 19 avril 2012 que le groupe allemand ne prévoyait pas d’utiliser son option d’achat pour les 55 % restants en 2012.



Lufthansa dévalue Brussels Airlines
Brussels Airlines a bien du mal à redresser la barre. Selon ses premières estimations, elle enregistrera pour l’exercice 2012 une perte de 30 millions d’euros. Face à ces mauvais résultats et à la morosité économique, sa maison-mère Lufthansa a diminué la valeur des parts qu’elle détient de 13 millions d’euros. Un dirigeant de Brussels Airlines, interrogé par le journal belge L’Echo, s’est voulu rassurant «Ce n'est qu'une question d'écriture comptable. A partir du moment où nous enregistrons des pertes qui réduisent nos fonds propres, il est normal que Lufthansa procède à une réduction de valeur». Par ailleurs Lufthansa, qui a encore deux ans pour le faire, ne lèvera pas en 2012 l’option d’achat qu'elle détient sur les 55 % de Brussels. Le groupe préfère pour le moment se concentrer sur la restructuration de la compagnie Austrian et la cession de BMI.