Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lufthansa réduit sa facture carburant avec un nouveau tracteur "avion"


Bien que le cours du pétrole ait baissé ces dernières semaines, les compagnies aériennes continuent d'être attentives à leur consommation de carburant. Lufthansa tracte maintenant ses avions tous moteurs éteints jusqu’à la piste de décollage, avec un tracteur à propulsion électrique hybride.



Lufthansa LEOS - filiale de Lufthansa Technik AG – a commencé à utiliser sur l'aéroport de Francfort le TaxiBot, un tracteur d’avions développé par Israel Aerospace Industries (IAI). Ce véhicule à propulsion électrique hybride, entièrement contrôlé par le pilote, assure le remorquage de l’appareil tous moteurs éteints entre la zone d’embarquement et la piste de décollage. Lufthansa indique que son utilisation lui permettra de réduire sa consommation de 2700 tonnes de carburant par an sur l’ensemble des vols long-courrier.  «La famille TaxiBot s’agrandit avec le test du modèle pour les avions à fuselage large qui prendra en charge tous les appareils de cette catégorie tels que le Boeing 747 ou l’Airbus A380. Nous avons hâte que les tests d’homologation pour avions à fuselage large avec un Boeing 747-400 soient finalisés et souhaitons poursuivre la coopération fructueuse longue durée que nous avons entamée avec Lufthansa, compagnie leader dans son domaine d’activité», explique Yehoshua Eldar, vice-président directeur d’IAI et responsable du comité de pilotage du programme TaxiBot
Un protocole d’accord a donc été signé le 19 février entre Lufthansa LEOS et IAI pour le lancement des tests d’homologation pour les avions à fuselage large. Les partenaires vont mener une phase de test sur un Boeing 747-400. Elle devrait être achevée d’ici la fin de l’année 2015.
Air France travaille également avec cet appareil.