Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 7 Mars 2016

Malgré les attentats, les villes européennes attirent toujours



Selon European Cities Marketing, les villes européennes ont vu leur nombre de visiteurs grimper de 4,2% en 2015. Londres, Paris et Berlin occupent les trois premières places de ce classement. Si les déplacements en provenance de Chine s'accroît de 32%, les voyageurs d'Italie et de Russie se font moins nombreux.



European Cities Marketing remarque que depuis des années, le tourisme urbain augmente deux fois plus vite que le tourisme des nations. Un effet du voyage d'affaires ? D'après ses résultats préliminaires du rapport d'analyse comparative, les villes européennes ont maintenu leur tendance de croissance élevée, avec un nombre total de nuitées en augmentation de 4,2%, malgré une année troublée en 2015. Les nuitées des touristes étrangers ont grimpé à un rythme plus rapide (+4,4%) que celles des visiteurs nationaux (+4,0%).

Londres et Paris ont enregistré ensemble environ 100 millions de nuitées et continuent de mener le secteur du tourisme urbain en Europe, en termes de nombre total de nuitées en 2015. Toutefois, Paris affiche une baisse de 2,1%, principalement imputable aux attaques terroristes. Berlin reste la troisième place parmi les cinq villes les plus performantes, dépassant pour la première fois le cap des 30 millions de nuitées. Rome occupe la quatrième place. Après deux années de classement en sixième position, Madrid a dépassé Barcelone et s'offre la 5eme place avec une croissance de +8,7%. Parmi les 10 villes européennes les plus importantes en termes de nuitées des touristes étrangers, les villes suivantes ont affiché une progression supérieure à la moyenne : Madrid (+12,8%), Berlin (+9,1%), Budapest (+6,9%), Prague (+7,0%), Vienne (+6,1%) et Rome (+4,7%).

L'Allemagne voyage beaucoup en Europe
L'Allemagne, les États-Unis et le Royaume-Uni arrivent une fois de plus en tête de la liste des marchés sources, représentant 28% des nuitées dans les villes européennes. La Chine demeure le marché affichant le plus fort dynamisme , avec un taux de croissance
(+32 %) ayant plus que doublé par rapport à 2014. Après un rétablissement prometteur en 2014, les nuitées en provenance d'Italie ont à nouveau chuté de 5,3%. Les nuitées Russes ont de nouveau diminué de façon spectaculaire (-31%), mais ce déclin a été compensé par une croissance dynamique des nuitées en provenance du Royaume-Uni (+8,1%) et des États-Unis (+7,1%).

La 12e édition du rapport d'analyse comparative d'European Cities Marketing sera disponible en juin 2016. Il est possible de le précommander sur le site de l'organisation avec une remise de 20% jusqu'à la fin mars.