Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 17 Février 2013

Ouigo officiellement lancé mardi 19 février, visitez l'intérieur du TGV low Cost (vidéo)



Guillaume Pépy et Barbara Dalibard présenteront mardi 19 février à quelques journalistes les rames du futur TGV low Cost. Une opération de communication organisée à Marne La Vallée et qui vise à démontrer la maturité de l'offre SNCF en matière de voyages à bas prix. Mais au delà de cette opération de communication organisée pour quelques journaux, télés et radios triés sur le volet, Guillaume Pepy veut montrer que la concurrence européenne ne l'effraie pas et qu'il sait l'anticiper.



@conducteur_RER
@conducteur_RER
On connait désormais la particularité de Ouigo : pas de première classe, pas de bar, plus de sièges et un confort relativement spartiate. En jouant la carte de la couleur avec des sièges rouges et bleus simplifiés au maximum, Ouigo arrive sur un segment attendu par le grand public : le best price. Le prix semble en effet attractif : à partir de 25 €. Pour la SNCF, Ouigo n'est pas un produit d'entreprise. Erreur, commencent à dire certains patrons lyonnais qui se rendent fréquemment sur Marseille ou Montpellier. "A moins de 30 €, on peut se permettre de perdre un ou deux billets sur des liaisons fréquentes", remarque ainsi Alain Martet, patron d'une petite société d'assemblage mécanique. A voir. Mais dans la multiplicité de l'offre ferroviaire (carte, prem's et autres), lire un tarif ne sera pas chose facile. Une complexité entretenue par les équipes en charge du Yield à la SNCF.