Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 6 Novembre 2017

Pour les compagnies aériennes européennes, supprimer des taxes créerait 110 000 emplois


L'étude réalisée par PWC et commandée par A4E, une association qui regroupe les 15 premières compagnies européennes (dont Air France KLM), révèle les bienfaits sur l'économie de la fin des taxations des transporteurs aériens.



Les députés européens invités à diffuser le rapport d'A4E
Les députés européens invités à diffuser le rapport d'A4E
Publié en octobre dernier, le rapport vient d'être remis aux députés européens pour qu'ils "fassent pression sur leur gouvernement pour libérer l'économie de l'aérien et engager le développement d'un secteur en croissance bridée par le poids des taxes". On le sait, l'aérien est devenue la vache à lait de bien des gouvernements qui ont au fil des ans créé des mille feuilles de taxes, toujours destinées au "bien être des voyageurs et à leur sécurité" et qui, pour beaucoup, finissent dans les caisses des États qui en détournent la finalité. Actuellement, les taxes sur les passagers aériens sont perçues en Autriche, Croatie, France, Allemagne, Grèce, Italie, Lettonie, Luxembourg, Norvège et Royaume-Uni, tandis que la Suède (2018) et les Pays-Bas (2021) prévoient leur future introduction.

PWC fait ce constat et relève les incohérences du système comme la TVA sur les taxes ou le détournement légal de certains frais imputés aux compagnies. Concrètement, l'étude démontre également que l'abolition de toutes les taxes sur les passagers aériens dans l'Espace économique européen (EEE) augmenterait le PIB européen de 215 milliards d'euros sur les 12 prochaines années. Il passerait de 10,5 milliards d'euros supplémentaires en 2018 à 25 milliards d'euros par an d'ici 2030. Cela créerait 47 000 emplois dans les deux années suivant l'abolition des impôts avec un total de 110 000 nouveaux emplois créés d'ici 2030.

Thomas Reynaert, directeur général de A4E affirme que "Les États membres ne peuvent pas fermer les yeux sur la réalité des chiffres une fois qu'ils ont compris le bénéfice économique maximal qui serait obtenu grâce à la suppression de ces taxes. Nous exhortons les pays européens à supprimer ces taxes qui étouffent la capacité de l'industrie à générer une croissance durable et à apporter des avantages économiques et sociaux à l'Europe". Et de conclure : "Le rapport démontre l'impact des taxes sur les passagers, qui entravent la croissance économique et le tourisme. Les pays qui les ont abandonnés ont connu un boom du trafic aérien qui a profité à leurs économies".

Télécharger le rapport





1.Posté par Cd233 le 06/11/2017 11:01
Les taxes financent les infrastrucutres de sécurité aérienne, notamment le contrôle aérien, les communciations et la navigation. Plus de taxes réduirait la sécurité sauf à transférer le financelent de ces infrastrucutres par l’impot. Quiiter le qui utilise paye vers tout le monde paye, est un modèle qui relativise frotement les emplois soit disant créés. Combien d’emploi en Europe seraient détruits par ces augmentations d’impot ? Et si ces 100000 emplois n’étaient finalement pas créé (voir promesses du MEDEF avec le CICE...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction

Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.