Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Près de 2000 nouveaux hôtels en deux ans !


Si l'on regarde les développements stratégiques annoncés à la fois par les grands groupes hôteliers mais également par les petites structures régionales voire locales, on apprend que pour les deux prochaines années, se sont un peu plus de 2000 hôtels qui vont ouvrir dans le monde. Tous ne sont pas des hôtels de luxe, tous ne seront pas adaptés aux voyageurs d'affaires, tous ne disposeront pas de services hauts de gamme. Mais tous veulent conquérir le marché des déplacements, qu'ils soient touristiques ou professionnels !



En faisant ce constat, nos confrères de la presse japonaise à l'origine de ce décompte un peu surprenant s'interrogent sur ce qui fera la différence entre les établissements. Certes, l'univers dans lequel ils vont évoluer permettra de déterminer la nature de la clientèle visée. Un établissement de luxe travaillera son design, sa réception, ses chambres et ses espaces communs afin que tout soit impeccable et permette de justifier des tarifs généralement élevés. Mais la grande moyenne de ces nouveaux hôtels se situera dans le monde du trois-étoiles. Il faut être prudent car si cette appellation a du sens en Europe, voire dans les pays développés, elle reste plus confuse et floue en Asie, en Afrique voire même en Australie. Mais a-t-on réellement besoin d'autant de nouveaux hôtels en si peu de temps ? Selon les experts, et ils sont nombreux à dire, l'hôtellerie est le domaine qui va grossir le plus rapidement ces 10 prochaines années. La multiplication des déplacements, l'ouverture de nouveaux marchés sur de nouvelles destinations et l'arrivée d'une nouvelle clientèle, y compris dans le voyage d'affaires, sont autant de raisons qui pourraient expliquer cette explosion hôtelière. Au-delà, beaucoup de spécialistes affirment que les nouvelles générations de voyageurs d'affaires aiment le changement, et plus particulièrement dans l'hôtellerie. Ces fameux « d'jeunes » ne sont pas des adeptes des hôtels de chaînes trop impersonnels mais préfèrent la perle rare, le fameux : «A l'hôtel comme à la maison ». Au-delà, ces nouveaux hôtels ne seront pas très différents de ceux qui existent aujourd'hui. L'architecture peut varier, le design aussi mais au final au vu du temps que passe un voyageur d'affaires dans une chambre d'hôtel, en moyenne moins de 7h15, les éléments différenciant sont assez faibles. Certes le silence est essentiel, l'accès Internet indispensable, la présence d'une télévision et d'un minibar souhaitée, une salle de sports conseillée, un Room service efficace… Mais au-delà ? Comment trouver des éléments suffisamment forts pour justifier du choix d'un hôtel plutôt qu'un autre ? Les hommes de marketing planchent dur autour de cette question. Tous le savent, le feeling et l'ambiance ne se décrètent pas sur le papier. Ce serait trop facile. Bien des hôtels réputés sont morts de leurs excès graphiques. Innover reste donc complexe et la part du hasard incommensurable. Bien des groupes prestigieux se sont essayés à l'exercice et se souviennent encore de leurs cuisants échecs...

Philipe Lantris

Mardi 12 Juin 2012


Notez