Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Quand Ryanair prend l’eau à Carcassonne


Il faut toujours se méfier des intempéries dans le sud-ouest. Elles sont puissantes et conduisent parfois à des situations cocasses. C’est en tout cas ce que révèle le Midi Libre qui évoque la galère des 130 passagers du Carcassonne/Bruxelles le week end du 6 juillet.



C’est une porte restée ouverte pour l’embarquement qui est responsable d’un incident rarissime : un avion qui prend l’eau. Quand l’orage débute, l’eau s’engouffre dans l’appareil, inonde les moquettes et s’infiltre dans les systèmes électriques au sol. Un passager explique que, malgré l’incident, l’appareil s’est mis en place pour décoller. C’est l’alarme qui sonnait en permanence qui l’a dissuadé de partir. Retour au terminal pour une nuit de galère et au final 20 heures de retard. Cerise sur le gâteau, selon Nicolas Bouquay, passager du vol «La compagnie aérienne ne nous a alloué que 5€ pour dîner. Et quand je suis arrivé à l'hôtel à 2 h du matin, j'ai découvert que je devais partager un grand lit avec un autre passager !. J'ai fait un scandale pour avoir une chambre à deux lits, mais certains se sont retrouvés à 3 ou 4 par chambre… ». Comme à son habitude, Ryanair conteste l’ensemble des faits et parle d’incidents mineurs… Ce que l’ensemble des passagers dément.