Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Quand une compagnie aérienne emprunte de l’argent pour voler !


Demander la garantie de l’Etat pour continuer à voler, c’est la démarche renouvelée de la compagnie sud-africaine South African Airways. La couverture de 128 millions d’euros accordée va lui permettre de faire face à ses dépenses et de réduire sensiblement ses coûts opérationnels.



Selon le quotidien Sud Africain Business Day, qui cite le directeur financier du groupe Wolf Meyer, «Tout est prêt pour mettre en place cette couverture qui donnera du souffle pour les six prochains mois à la compagnie aérienne». La valse des dirigeants, engagée ces derniers mois devrait être enfin stoppée grâce à l’arrivée en avril dernier d’un nouveau directeur général, Monwabisi Kalawe. Cet ancien patron de l’aéroport du Cap est considéré comme un bon professionnel de l’aérien, capable de redresser la barre. Selon Business Day, «Alors que le trafic aérien explose en Afrique, les choix de SAA sont souvent contestables et devront être revus pour rendre de la compétitivité à une compagnie aérienne qui a perdu 110 millions d'euros pour l’exercice 2011/2012».