Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Revenus additionnels : les compagnies aériennes vont récolter 36,1 milliards de dollars en 2012


Selon l'étude Amadeus Worldwide Estimate of Ancillary Revenue réalisée par IdeaWorksCompany et Amadeus, les revenus additionnels des compagnies aériennes pourraient atteindre cette année quelque 36,1 milliards de dollars US (27,82 milliards d’euros). Ce chiffre représente 5,4% du revenu mondial des compagnies qui s’élève à 667 milliards de dollars.



Revenus additionnels : les compagnies aériennes vont récolter 36,1 milliards de dollars en 2012
Les deux entreprises avaient il y a quelques mois présenté les revenus additionnels déclarés en 2011 par 50 compagnies aériennes. Pour cette publication prévisionnelle, «Les chiffres obtenus ont été extrapolés à une liste élargie de 176 transporteurs afin de dresser une prévision vraiment mondiale de l'activité dans ce domaine en 2012», explique le communiqué.
Les Grandes compagnies américaines devraient ainsi récolter 12,4 milliards de dollars en 2012. Bien que la catégorie ne compte que 6 transporteurs (Alaska Airlines, American, Delta, Hawaiian, United et US Airways), elle représente 34,3 % du total mondial des surcoûts. IdeaWorksCompany estime que la majeure partie des sommes recueillies provient de la vente de miles dans le cadre de programmes de fidélité. Les bagages payants constituent environ 20 % de leurs recettes additionnelles. Le reste est généré par une gamme de prestations «à la carte» ou donnant lieu à commission comme la vente de snacks ou de boissons, le wifi et les commissions perçues sur les réservations hôtelières.
La catégorie des «compagnies classiques» (hors États-Unis) s’octroie la plus grosse part du gâteau, avec 12,8 milliards de dollars (soit 35,4% du total mondial). Les revenus de ces transporteurs incluent également les ventes à des partenaires (banques émettrices de cartes des cartes de crédit spécifiques aux compagnies par exemple) de miles accumulés dans le cadre de programmes de fidélité. Les revenus provenant des bagages se limitent surtout aux excédents, car elles sont peu à facturer les passagers dès la première valise.
Les «Low Cost» devraient engranger cette année 5,376 milliards $, soit 12,8 % de plus que l’année dernière. Mais les transporteurs qui présenteront la plus belle progression sont les très bien nommés «Champions des revenus additionnels» dont AirAsia, Allegiant Air, easyJet ou Spirit Airlines font partie. Ils n’obtiendront pour l'heure que 5,555 milliards $ par ce biais, mais cela représente une hausse de 30,5 % par rapport à 2011.