Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 28 Juin 2011

Ryanair : les conditions de travail dénoncées par les salariés



Le droit du travail fait une nouvelle fois débat chez Ryanair, pointée du doigt en Belgique par cinq membres d’équipage de la compagnie low-cost. L’application des règles irlandaises semble encore remise en question, comme cela avait pu être le cas à Marseille, entraînant la fermeture éphémère de la base Ryanair.



Ryanair : les conditions de travail dénoncées par les salariés
Ils sont cinq, employés passés ou présents de la compagnie Ryanair, à avoir pris la parole publiquement pour dénoncer leurs conditions de travail appliquées par la low-cost irlandaise. La conférence de presse organisée par le syndicat CNE le 28 juin à Charleroi, a encore pointé du doigt l’application du droit irlandais dans d’autres pays. Ainsi, les heures payées ne comprendraient pas le briefing du personnel, pas plus que les tâches exercées sur la terre ferme ou le temps de travail supplémentaire en cas de retard de l’appareil. Les arrêts maladie feraient également l’objet de manœuvres intrusives de la part de Ryanair, qui obligerait ses salariés à comparaître devant un supérieur pour s’en expliquer. Une action en justice pourrait être engagée contre la compagnie low-cost.



1.Posté par LUU DINH le 29/06/2011 21:54
BONJOUR
RYANAIR UNE COMPAGNIE QUI PRENDS SES EMPLOYES POUR DES ESCLAVES .
BATTEZ VOUS POUR FAIRE CESSER SES ABUS CAR A SE RYTHME VOUS SEREZ TOUS DES SMICARDS POUR QUE CERTAIN PUISSE PROFITE DE PRIX LES PLUS BAS SANS SE SOUCIER DU SORT DES EMPOYES QUI TRAVAILLENT .MALHEUREUSEMENT LES VOYAGEURS DE SES COMPAGNIES NE VOIENT QUE LEUR PORTE MONNAIE .MAIS UN JOUR EUX AUSSI SERONT TOUCHES PAR CES PATRONS VEREUX.JE SUIS DE TOUS COEUR AVEC VOUS .
GERARD LUU DINH