Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair veut qu'Athènes baisse ses taxes aéroportuaires


Pour le Directeur Général Adjoint de Ryanair, Michael Cawley, il n’y a pas de doute : sa compagnie pourrait attirer 10 millions de touristes en Grèce au cours des trois prochaines années, si les taxes de l’aéroport d’Athènes étaient moins importantes.



Ryanair veut qu'Athènes baisse ses taxes aéroportuaires
Lors d’une conférence à Athènes le 24 avril 2013, le dirigeant de Ryanair a accusé les gestionnaires de l’aéroport grec d’être responsables de la chute du trafic aérien de la plate-forme en raison des taxes importantes qu’ils demandent. Il a ainsi indiqué que s’ils diminuaient la charge de 12 euros à 5 euros par passager, la compagnie pourrait se développer comme elle le souhaite et transporter 10 millions de touristes au cours des 3 prochaines années. La réponse des responsables de l’aéroport d’Athènes ne s’est pas faite attendre : il n’y aura pas de baisse des taxes. Mais Ryanair n’a pas dit son dernier mot, elle compte plaider sa cause auprès du ministre du développement, Kostis Hatzidakis.