Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


SAS dit stop après 3 verres d'alcool


Il n'est pas rare que les avions se déroutent à cause d'un passager saoul faisant des siennes. Pour éviter ce genre de désagrément, SAS a mis en place une nouvelle règle pour ses vols européens. Les hôtesses ont reçu la consigne d'arrêter de servir de l'alcool aux voyageurs après 3 verres.



Après avoir rencontré plusieurs incidents avec des passagers ivres sur ses vols européens en 2014, SAS a décidé de revoir sa politique pour le service des boissons. Si elle se montre moins radicale que certaines concurrentes qui interdisent l'alcool à bord, elle a toutefois décidé de limiter à trois le nombre de verre d'alcool servi à bord à chaque passager. Malin Selander, porte-parole du transporteur, reconnaît auprès du site de The Local «Ce n'est pas une règle ferme mais une ligne directrice sur laquelle l'équipe cabine peut s'appuyer pour demander aux passagers qui semblent être trop ivres d'arrêter de boire». Cette consigne s'appliquera aussi bien aux clients SAS Plus qui profitent du service gratuit que les voyageurs SAS Go qui paient leurs boissons et snacks. En outre, l'accès à l'avion peut être refusé à un passager s'il semble saoul lors de l'embarquement.