Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 2 Février 2014

Sky Tran, un tram aérien pour désengorger les villes



Présent depuis dix ans dans les films de science-fiction, le Sky Tran devient réalité grâce à la NASA qui l’a conçu et à la ville de Tel Aviv qui souhaite installer très rapidement une ligne test. A la base, il s’agit « d’œufs » de trois ou quatre places qui se déplacent via un rail placé au-dessus de la cabine. Un champ électromagnétique guide les nacelles à destination avec un niveau de sécurité très élevé.



Le système permet de gérer jusqu’à 800 cabines en même temps avec des écarts d’un mètre entre chaque voiture. Des voies de circulation, construites en étoile, permettent à la cabine de rejoindre une gare alors que celle derrière elle poursuivra son chemin. Le système permet, selon les ingénieurs de la NASA, de faire voyager près de 600 000 personnes par heure sans craindre la moindre collision. Le chiffre peut étonner mais la NASA précise qu’il s’agit avant tout d’un outil en étoile qui, circulant au-dessus des routes et artères urbaines, ne subit pas la pression routière. Mieux, le faible volume de personnes embarquées limite les temps d’arrêt, d’embarquement et de débarquement.

Parmi les innombrables avantages, notons que le coût de construction de la ligne serait inférieur à celui du tramway. Entre 7 et 8 millions pour le Sky Tran contre 70 ou 80 pour le tramway traditionnel. Enfin, le constructeur précise que l’on pourrait commander des navettes par internet avec des points spécifiques de prise en charge facturés plus chers que l’arrêt traditionnel.

409347_orig
  • 409347_orig
  • 3198156_orig
  • 3861156_orig
  • 5544581_orig
  • 8247694_orig