Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Spanair a un passif de 300 millions d'euros


Alors que les compagnies aériennes présentes dans le ciel espagnol profitent de la faillite de Spanair pour faire des affaires, le défunt transporteur a déposé, le 30 janvier 2012, sa demande de placement en cessation de paiement au tribunal de Barcelone. Son passif est de 300 millions d’euros. Sale temps pour SAS, actionnaire.



Spanair a un passif de 300 millions d'euros
Spanair a cessé son activité le 27 janvier 2012, laissant au sol plus de 37000 passagers à l'heure actuelle. Le tribunal de Barcelone, qui a reçu sa demande de placement en cessation de paiement, a indiqué le 30 janvier que la compagnie avait un passif de plus de 300 millions d'euros. Un plan social devrait être mis en place pour les 2400 employés de la société. Mais selon une source syndicale en comptant les emplois indirects, 4000 personnes seraient concernées par cette faillite. Le comité d’entreprise sera préparé lors d’une réunion le 1er février. De son côté, le ministère de l’Équipement a décidé de mettre en place une procédure contre Spanair pour non-respect des lois sur la continuité du service et les droits des passagers. Le transporteur peut recevoir une amende atteignant jusqu’à neuf millions d’euros pour la brusque interruption de ses lignes. La compagnie scandinave SAS détenait 10 % des parts de l’entreprise espagnole. Selon ses estimations, la faillite va entraîner une perte de 191 millions d’euros sur ses propres résultats.