Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 17 Avril 2017

Surenchère pour le surbooking : près de 10 000$ pour Delta Air Lines !



L’affaire du passager expulsé manu militari d’un avion de United a laissé des traces. Et provoqué une communication opportune de Delta Air Lines qui annonce proposer près de 10 000 dollars aux passagers qui laisseront leur place en cas de surbooking. Il y a des voyageurs d’affaires qui vont rêver d’en être victimes !



Expulsé d’un avion par la force, le passager blessé - nez cassé - de United a annoncé qu’il allait déposer plainte contre la compagnie. United, quelque peu bousculée par cette affaire, a décidé pour sa part qu’elle modifiait les règles d’embarquement de ses employés. C’est en effet pour faire de la place à ses propres salariés que la compagnie a expulsé le médecin. Drôle de méthode.

Quant à Delta, elle a décidé que les superviseurs pourraient offrir désormais un dédommagement allant jusqu'à 9.950 dollars (9.374 euros) - et non plus seulement 1.350 dollars (1.271 euros) - aux passagers qui accepteraient de céder leurs places en cas de surbooking. En dernière minute et aux portes d'embarquement, c'est 2.000 dollars (1.884 euros) qui seront proposés en indemnité aux passagers qui accepteront de débarquer, en plus d'une place sur un autre vol naturellement. Jusqu'ici, l'indemnité était de 800 dollars (754 euros) . Sur le site internet en français de la compagnie, pas de montant indiqué, Delta écrit que "contre rémunération et un siège sur un vol ultérieur, les volontaires reçoivent des crédits de transport Delta Dollars qui peuvent être utilisés pour l'achat d'un autre billet aérien de Delta pour la destination de leur choix, ou pour d'autres services liés au voyage". De quoi susciter des vocations.