Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Toulouse-Blagnac : septembre globalement stable


L’aéroport de Toulouse-Blagnac a dévoilé, le 7 octobre 2013, ses performances pour le mois de septembre. Le trafic passagers a été globalement stable avec 683 829 passagers (-0,5 %). Si les vols nationaux ont progressé de 3,3 %, le secteur international montre des signes de faiblesse.



Philippe Garcia  Aéroport Toulouse-Blagnac
Philippe Garcia Aéroport Toulouse-Blagnac
En septembre, le trafic national de l’aéroport de Toulouse-Blagnac a grimpé de 3,3 %, avec 375 381 passagers. Les liaisons vers la capitale soutiennent cette tendance, avec +2,3 % sur Paris-Orly et +1,1 % sur Paris-CDG. En région, la hausse est plus marquée, notamment à Marseille (+18,8 %), mais également Lille (+9,8 %) et Nantes (+6,6 %). Les destinations corses ont également enregistré de bons résultats (plus de 10 000 passagers sur Ajaccio et Bastia).
Le trafic international est en recul de 4,6 %, avec 302 448 passagers. «Le trafic régulier marque le pas, en particulier sur l’espace Schengen en raison, comme les mois précédents, d’une comparaison défavorable avec le trafic 2012 qui bénéficiait d’une offre plus importante», explique la plate-forme de la ville rose. Malgré cela, les lignes les plus fréquentées affichent de bons résultats, à l’image de Rome (+17 %), Bruxelles (+12,5 %) Amsterdam (+9,3 %) ou Munich (+3,6 %). Sur les autres lignes, de belles performances sont à noter sur Séville (+24,7 %), Genève (24,3 %), Bâle-Mulhouse (+20,9 %), Palma (+19,1 %) et Milan (+12 %). Hors Schengen, les aéroports londoniens poursuivent leur croissance : Gatwick (+4,4 %) et Heathrow (+3,3 %). Le trafic sur l’Afrique du Nord est affecté par les baisses sur la Tunisie et le Maroc, partiellement compensées par la croissance sur l’Algérie. Le trafic charter, quant à lui, reste orienté à la baisse, à l’exception des vols sur la Croatie, la Grèce et les Canaries.
Le trafic Fret et Poste est en recul de 5,9 %, avec 5 487 tonnes traitées, tout comme les mouvements d’avions commerciaux (-3,8 %).