Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 11 Mai 2016

Trafic aéroportuaire passagers : Brussels Airport qui pleure, Dublin qui rit



Le chiffre est tombé ce 11 mai : le mois de mars aura été particulièrement mauvais pour l’aéroport de Bruxelles qui a perdu 30% de sa fréquentation habituelle. Après les attentats du 22 mars dernier et la fermeture de l’aéroport, ce sont principalement les plateformes secondaires (Zaventem, Liège, Charleroi…) qui avaient repris le gros du trafic détourné le temps de la reconstruction du hall de départ.



Une situation que ne connaissent pas les autres aéroports européens. Selon l’Airports Council International (ACI), la hausse moyenne du trafic passager en Europe se situerait autour de 7,8 % en mars 2016. Globalement, au premier trimestre 2016, le trafic passagers dans l'UE au 1er trimestre a connu une croissance impressionnante + 8,2% - soit plus de 4,5 fois le taux de croissance prévu pour le PIB en 2016.

Alors que la dynamique de croissance reste variable selon les pays, 16 aéroports européens ont atteint une croissance à deux chiffres, principalement au sud et à l'est de l'UE, ainsi qu'au Danemark, en Irlande, au Luxembourg et aux Pays-Bas. En conséquence, Dublin (+ 17,5%), Barcelone-El Prat (+ 16,1%), Copenhague (+ 13,2%), Amsterdam-Schiphol (+ 12,4%) et Madrid-Barajas (+ 11,9%) prennent la tête de ce classement devant la France, l'Allemagne, l'Italie et dans une moindre mesure le Royaume-Uni qui sont 4 pays en dessous des moyennes constatées.

Les aéroports non européens connaissent des résultats mitigés mais positifs avec une hausse du trafic passagers qui s’établit en moyenne à + 6,2%. Le trafic rebondit en Ukraine (+ 14,4%) et semble se stabiliser en Russie. Il a atteint de nouveaux sommets en Islande (+ 36,8%) alors qu'il reste assez faible en Turquie (+ 8,4%).