fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 23 Avril 2017

USA : deux sénateurs veulent repenser le surbooking



À l'image des décisions européennes pour lutter contre le surbooking ou les retards aériens, un sénateur démocrate américain veut qu'un texte de loi prenne en compte les déboires que peuvent rencontrer les voyageurs en raison de pratiques commerciales peu acceptables.



Richard Blumenthal veut s'attaquer au surbooking aérien
Richard Blumenthal veut s'attaquer au surbooking aérien
Choqué par United Airlines qui avait débarqué violemment un passager en raison d'un surbooking aux contours un peu flous (il s'agissait de rapatrier du personnel), l'élu américain a déposé un texte de loi "contraignant pour les compagnies", visant à protéger les voyageurs et à dissuader les transporteurs de poursuivre de telles pratiques.

Le sénateur Richard Blumenthal veut que soit mis en place un barème de dédommagement à l'image de ce qu'on fait les Européens. "Après l'affaire David Daho du vol 34 11 de United Airlines, je souhaite qu'aucun voyageur ne se retrouve confronté à une telle situation et que les compagnies aériennes prennent leurs responsabilités". Il a salué l'initiative de Delta Airlines qui propose 10 000 $ de compensation en cas de surbooking avéré et souhaite que la secrétaire d'État aux transports Elaine Chao apporte une réponse claire et rapide à ce qui devient "le pire fléau du transport aérien".

Plusieurs sénateurs démocrates dont celui du New Jersey Cory Booker se dise prêts à défendre ce texte de loi et à le renforcer.