Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 3 Mai 2015

USA : le retour de l’hôtellerie de luxe



Rockefeller avait une phrase fétiche « il faut toujours montrer la richesse pour attirer la richesse ». En clair, si vous voulez faire de l’argent, montrez que vous en avez déjà. Une vision loin d’être rationnelle pour un acheteur mais qui prouve que, parfois, le paraitre est aussi un argument commercial. Pour preuve la reprise de l’hôtellerie de luxe qui, au premier trimestre 2015, a progressé de2,2% dans l’univers des déplacements professionnels américains.



Le Shutters on the Beach sur la plage de Santa Monica
Le Shutters on the Beach sur la plage de Santa Monica
Pour Rebecca Huetter en charge des ventes et du marketing pour le groupe ETC (Edward Thomas Collection) aux USA, « Un  hôtel de luxe offre un très haut niveau de services pour les clients qui viennent pour y organiser leurs rencontres commerciales ou leur séminaires». Et pour le groupe, qui gère, entre autres, le Beverly Hills Hotel ou le célèbre Shutters on the Beach à Santa Monica, les faits sont là : les demandes formulées par les entreprises sont en hausse depuis plus de 6 mois. Une situation nouvelle dans le monde de l’hôtellerie de luxe qui s’appuyait le plus souvent sur les riches touristes pour assurer leur remplissage.

Même vision pour Rachel Farnham du Peninsula New York qui reconnaît que les établissements de grand luxe sont des havres de confidentialité et de discrétion pour les chefs d’entreprise à la recherche d’une structure capable d’offrir tous les avantages d’un bureau en ville. « On pourrait croire que les prix sont un frein mais au contraire » précise Rachel, « aujourd’hui cette clientèle dispose dans sa chambre d’un bureau avec téléphone, fax, salon de réception… Tous les outils pour recevoir et travailler confortablement. C’est souvent moins cher qu’une location temporaire de bureau ». Impossible de connaître les chiffres de fréquentation, tout au plus selon la direction « une hausse significative dans cet univers de clientèle ».

Concrètement, si le mouvement continue, l’année 2015 pourrait marquer un retour aux excellents résultats d’avant 2008. Une bonne nouvelle pour le monde de l’hôtellerie de luxe  qui pourrait enregistrer des résultats en hausse prévisionnelle de 3,5 % à 4,5% sur l’année 2015.