Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 29 Septembre 2011

Un TGV au Maroc en 2015



Nicolas Sarkozy s'est rendu ce jeudi à Tanger pour donner le coup d'envoi des travaux du futur TGV Marocain qui circulera, en 2015, entre Tanger et Casablanca via Rabat.



Tanger, gare de départ du premier TGV marocain
Tanger, gare de départ du premier TGV marocain
Le trajet entre le port de la Méditerranée et la capitale économique du Maroc prend actuellement 5h45 en train. Le futur TGV marocain, qui circulera à 320 km/h, ramènera cette durée à seulement 2 heures 10 mn en 2015 pour parcourir les 350 km en ligne droite, via Rabat. Pratique et rapide pour les hommes d'affaires. "Le transport ferroviaire est en plein boom dans notre pays, on est passés de 13 millions de passagers transportés en 2003 à 34 millions cette année", s'est réjoui le directeur général des chemins de fer marocains, Rabie Khlie, qui estime que "l'arrivée du TGV est nécessaire et logique", rejetant ainsi les critiques d'un certain nombre d'économistes marocainsqui considèrent le projet trop coûteux pour un pays en développement. L'investissement total, de près de 3 milliards d'euros, est financé par le Maroc avec le soutien de l'Arabie saoudite, des Emirats et du Koweit mais aussi de la France, qui a accordé un prêt de 920 millions d'euros à Rabat pour lancer le projet. Alstom a vendu pour cette ligne quelques 14 rames TGV, pour une facture de 400 millions d'euros.