fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 10 Avril 2017

Un passager violemment débarqué d'un avion surbooké (+ vidéo)



Les compagnies aériennes font parfois face à des vols overbookés. Nuit d'hôtels, compensation, surclassement sur un prochain vol... elles multiplient les "incentives" pour convaincre des clients à renoncer à leur siège. Ce procédé n'ayant pas marché avec les passagers du vol United Chicago – Louisville du 9 avril. La compagnie a dû faire appel à la sécurité pour débarquer de force un client choisi arbitrairement. Une intervention violente – et filmée - qui a choqué les autres passagers ainsi que les internautes.



Capture de la vidéo du compte Twitter de Tyler Bridges
Capture de la vidéo du compte Twitter de Tyler Bridges
Après avoir refusé d'embarquer des fillettes bénéficiant de ses billets entreprise car elles portaient des leggings, United ne s'est pas montrée plus diplomate lorsqu'il s'est agi de débarquer des passagers pour faire de la place à ses propres employés.

Le vol United Chicago – Louisville du 9 avril 2017 était plein. Mais la compagnie avait besoin de 4 places pour des salariés appelés dans le Kentucky. Pour résoudre ce problème d'overbooking, l'entreprise a proposé à ses clients une nuit d’hôtel, une compensation financière et une place sur le vol du lendemain. L'offre n'a pas trouvé preneur. Ainsi après l'embarquement, la responsable de l'escale a décidé de laisser un ordinateur choisir aléatoirement les 4 passagers débarqués.

L'un de ces malchanceux a refusé de bouger de son siège. Médecin, il assurait que ses obligations professionnelles ne lui permettaient pas de reporter son départ d'une journée. La sécurité a finalement été appelée pour le faire sortir. Ne parvenant pas à le convaincre, les 3 agents ont fait appel à la force. Sonné après avoir heurté sa tête sur l'accoudoir, le voyageur a été traîné par les bras hors de l'appareil sous le regard médusé des autres passagers.

Selon les témoins, le médecin aurait réussi ensuite à remonter dans l'avion. Choqué et blessé au visage, il répétait "j'ai besoin de rentrer à la maison". Une équipe médicale est alors intervenue et l'a fait débarquer afin qu'il puisse être soigné. L'avion a finalement décollé avec 2 heures de retard.

United a expliqué dans un communiqué "Notre équipe a d'abord cherché des volontaires, puis un client a refusé de quitter l'avion et les forces de l'ordre ont été appelées. Nous nous excusons pour le surbooking. De plus amples détails sur le client expulsé seront adressés aux autorités".

La vidéo de l'incident s'est rapidement propagée sur Twitter, à voir ci dessous




1.Posté par skevin le 11/04/2017 08:08
La loi des entreprises primerait-elle sur l loi tout court, comme on tente de nous le faire accepter de plus en plus! Espérons que cette compagnie aérienne devra verser des indemnités conséquentes et ne pourra pas se contenter de virer un des vigiles expulseurs.

2.Posté par MATHE le 11/04/2017 10:32
lamentable et scandaleux pour une compagnie déjà réputée pour son personnel désagréable, ses retards récurrents, son alimentation horrible même en business . Mais dans ce cas , pourquoi les autres passagers ne sont pas intervenus pour bloquer le passage , filmer c'est bien mais il y a aussi autre chose à faire que de se cacher derrière son portable