Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Une centaine de passagers de Ryanair ont passé une nuit à Beauvais


Le trafic aérien a été perturbé ce week-end par la neige. Les flocons ont par exemple contraint une centaine de passagers du vol Ryanair vers Pise du 18 janvier 2013 à dormir dans l’aéroport de Beauvais. Mais c’est surtout le manque de communication de la compagnie que les voyageurs pointent du doigt.



Une centaine de passagers de Ryanair ont passé une nuit à Beauvais
Le vol Ryanair qui devait relier Paris Beauvais à Pise a été retardé plusieurs fois au cours de la soirée pour finalement être annulé vers 23 heures. La plupart des voyageurs ont alors pu être logés dans les hôtels des alentours, mais par manque de place, une centaine d’entre eux a dû passer la nuit dans l’aéroport. «On devait décoller à 18h. Il n'y avait pas de problème de météo à cette heure-ci, pas de neige. Le vol a été retardé à quatre reprises et à minuit, alors qu'on était prêt à embarquer dans l'avion, on nous a dit que l'aéroport fermait et que le vol est annulé», a expliqué Tony Calio, un des passagers à l’AFP. «Il neige depuis 19H30, mais plusieurs vols ont décollé», a indiqué une autre voyageuse à l’agence de presse. La centaine de malchanceux restés dans la plate-forme étaient assis «dans le calme et sans énervement par terre dans le terminal 2, avec juste une couverture» a-t-elle précisé. Une troisième passagère a confié au Parisien, «On a d’abord eu plusieurs informations divergentes puis le vol a été repoussé d’heure en heure» puis elle a ajouté «A 22 heures, on nous a fait rentrer dans le sas de contrôle pour nous dire que nous décollerions à 23 heures. A 23 heures, le vol était affiché au départ à 23h30 puis à 23h5, on nous a finalement demandé de repartir vers le comptoir. Ce manque de considération des passagers est inadmissible. Ils ont entretenu l’espoir d’un décollage alors que les conditions météorologiques étaient connues…»






1.Posté par joelle le 21/01/2013 12:53
je devais decoller dimanche à 9h pour marrackedh avec des amis et nous avons du attendre un long moment afin que l'on nous dise que l'aéroport était impraticable;
maintenant gros problème pour me faire rembourser ces 3 billets; cela parait bien complique