Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


United Airlines blanchie après le 11 septembre 2001


L'affaire avait fait grand bruit aux USA où le propriétaire de l'une des tours, la WTC7 du World Trade Center, s'était retourné contre la compagnie aérienne américaine pour "négligences caractérisées". Le jugement prononcé le 21 novembre déboute le plaignant et met un terme à la procédure engagée il y a plus de dix ans.



United Airlines blanchie après le 11 septembre 2001
Selon le propriétaire, la faiblesse des contrôles de sécurité d'United Airlines à Portland dans le Maine, d'où étaient partis les pirates, justifiait sa plainte. La justice fédéral a jugé que cette vision était erronée et contraire à la réalité des faits, soulignant même que "cet horrible attentat avait démontré la faiblesse structurelle des constructions visées par l'attaque". Et le juge de conclure : "United ne pouvait pas imaginer que des terroristes passeraient le contrôle de sécurité de Portland pour s'embarquer sur un autre vol à destination de New York. United ne pouvait pas penser un seul instant qu'ils détourneraient un avion pour le jeter dans la tour 1 du World Trade Center qui, lors de son effondrement a provoqué la chute de la tour 7". Définitif.