Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 26 Janvier 2016

Vueling, Aer Lingus ou Norwegian n’auront pas de nouveaux créneaux à Orly



C’était un choix difficile à faire pour le COHOR, dont la mission est d’attribuer les créneaux disponibles sur les aéroports français. Il a eu à répartir quelques 2080 créneaux horaires sur l'aéroport de Paris-Orly. Des créneaux liés à la disparition de Transaero auxquels il faut ajouter les slots horaires restitués par certaines compagnies ainsi que les 1040 créneaux libérés par l’Etat réservés à la desserte entre Annecy et Paris-Orly (obligation de service).



Les demandes des compagnies aériennes étaient très nombreuses à solliciter ces sésames qui permettent d’augmenter les trafics ou créer de nouvelles lignes, en sachant qu’un créneau ne permet d’assurer qu’un seul segment aérien.

La liste des postulants permet de mieux comprendre la stratégie des compagnies postulantes, à savoir : Air Caraïbes Atlantic (la possible low cost d’Air Caraibes avec 4 fréquences hebdomadaires sur Saint-Domingue), Aer Lingus (2 vols quotidiens vers Dublin), Icelandair (6 vols hebdomadaires vers Keflavik), Norwegian Air International (6 vols hebdomadaires vers Los Angeles), Vueling (1 vol hebdomadaire vers Florence, 2 vols hebdomadaires vers Fuerteventura, 2 vols quotidiens vers Londres Luton, 2 vols hebdomadaires vers Bologne et 5 vols hebdomadaires vers Edinbourg), Wizzair (1 vol quotidien vers Varsovie, 1 vol quotidien vers Bucarest, et 1 vol quotidien vers Riga).

Au final, le COHOR a choisi :

Au titre de nouvel arrivant (1040 créneaux horaires) :
• Icelandair: 624 créneaux pour 6 vols hebdomadaires vers Keflavik [article 2b i) et ii) du règlement créneaux]
• Air Caraïbes Atlantique : 416 créneaux pour 4 vols hebdomadaires.

Au titre de non nouvel arrivant (1040 créneaux horaires) :
• Rossiya Airlines : 728 créneaux (l’équivalent d’un vol quotidien) vers Moscou Vnokovo
• Air Caraïbes : 312 créneaux (l’équivalent de 3 vols hebdomadaires)

De nouvelles annonces des compagnies retenues ne devraient pas tarder.