Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 4 Janvier 2012

La SNCF regroupe ses trains "classiques" sous un nom unique: les intercités


Pour "simplifier son offre et la rendre plus lisible pour ses clients", comme elle l'écrit dans son communiqué, la SNCF regroupe les trains Téoz, Lunéa, Corail et Intercités sous l'appellation unique "Intercités", qui sera progressivement appliquée sur la signalétique en gare, les billets et les trains.



La SNCF regroupe ses trains "classiques" sous un nom unique: les intercités
La SNCF, ce n'est pas que le TGV mais aussi une multitude de lignes régionales aux appellations confusantes : au total, les Téoz, Lunéa, Corail et Intercités constituent 325 trains quotidiens, transportant chaque jour plus de 100.000 voyageurs sur une quarantaine de lignes avec 300 villes desservies dans 21 régions. Ceux que la compagnie appellent les "trains classiques SNCF", par différence sans doute avec les trains "rapides" ? Elle les dote d'un site dédié, à consulter ici
Pour accompagner ce changement et sans doute faire digérer l'augmentation de ses prix, la SNCF a lancé lundi une campagne de publicité (affichage, radio et internet) pour valoriser ce que la compagnie ferroviaire considère comme "deux des principaux atouts" de l’offre Intercités: "l’accessibilité des prix des billets (à partir de 15 euros pour l’offre de jour et à partir de 32 euros pour l’offre de nuit), la densité du maillage ferroviaire sur le territoire français", précise le communiqué. Symbole de la simplification annoncée, il n'y aura donc plus qu'un seul nom pour l'ensemble de trains régionaux qui circulent, comme leur nom l'indique, en "Intercités".
Notez




1.Posté par PAT le 05/01/2012 08:07
TER, marque déposée par SNCF à l'INPI sous le numéro 10397933.

Ne plus utiliser cette marque permet à terme de rendre cette appellation aux autorités organisatrices des transports régionaux (conseils régionaux) le jour où les unes ou les autres feront à l'occasion appel à des exploitants autres que SNCF.

Or TER c'est comme les Chocos BN, les Frigidaires et autres Mobylettes. Des désignations devenues des références et passées dans le vocabulaire... au point pour le public de ne plus voir qu'il s'agit de marques.

D'aucuns au sein de SNCF ont eu à un certain moment le même projet pour TGV (marque déposée également comme le souligne aujourd'hui systématiquement SNCF dans toute sa documentation et ses communiqués).

Les nouveaux entrants auraient bien aimé appeler aussi leur train à grande vitesse TGV, notoriété oblige.

Pepy s'y est fermement opposé. C'est à mon avis l'un des motifs de désaccord ayant conduit à la mise sur la touche puis au départ de Mirelle Faugère car le projet semblait déjà bien avancé lorsque Pepy s'en est aperçu.

A l'époque, une partie du deal entre la Direction Voyages France Europe (VFE devenue depuis la branche SNCF VOYAGES) était que SNCF garde la main sur les gares (création de la branche GARES & CONNEXIONS, quoique réputée indépendante et neutre) contre la mise au pot pour les nouveaux exploitants de la désignation commerciale TGV pour leurs propres services.

Les voies de Pepy sont impénétrables... encore que pas tant que ça si on analyse bien. Plus aucune décision n'est anodine au sein de SNCF. Tout se référe à l'ouverture du marché. Soit pour lâcher du lest (car il faut bien sauf à avoir pas mal d'autorités sur le dos) soit au contraire pour préserver le pré-carré.

Moi je ne cache pas que je préfère la préservation du pré-carré. Je ne suis pas sûr que SNCF ait une réelle passion pour TER pour peu qu'on la libère du personnel qui y est affecté.



2.Posté par Nitram le 05/01/2012 11:57
De souvenir les appellations Téoz et Lunéa avaient été créées pour faire une distinction qualitatives sur les lignes suite à des investissements dans du nouveau matériel. Tout fusionner sous l'appellation Intercité où vous pouvez trouver aussi bien du vieux Corail pourri ou de la rame dernier cri ne semble pas une incitation à prendre le train et à séduire les consommateurs pour abandonner leurs voitures. Il est intéressant de souligner qu'à un moment où les constructeurs automobiles pour se distinguer et séduire les clients multiplient les noms des gammes automobiles en sortant de la dictature des séries de numéros, la SNCF fasse une démarche en regroupant sous une seule appellation banale et éculée tous ces trains quelqu'ils soient sans distinction (il suffit de voyager en Europe pour voir que le nom est déjà utilisé). A mon avis c'est une erreur qui n'apportera pas plus de visibilité. Si je prends un TER en province je sais que c'est une rame souvent automotrice assez récente, si je prends un TER depuis Paris ce sont souvent des rames Corail rénovées à moindre investissement, Téoze je sais ce que c'est, Lunéa aussi. Maintenant ce sera Intercité et la surprise qualitative!



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.