Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Taxes : l’aéroport de Zurich n’a pas trouvé d’accord avec les compagnies aériennes


Après six mois de négociations, l’aéroport de Zurich et les compagnies aériennes ne sont pas parvenus à s’entendre sur les taxes aéroportuaires. La plate-forme souhaite les augmenter alors que les transporteurs réclament une baisse, argumentant que l’installation est déjà onéreuse.



Zurich Airport
Zurich Airport
L’aéroport de Zurich n’a pas augmenté ses taxes depuis 2003 et négocie depuis 6 mois avec les compagnies aériennes pour appliquer une hausse modérée. La plate-forme a annoncé le 23 août 2013 que les deux protagonistes n’étaient pas parvenues à trouver un accord. Air Berlin et Swiss qui avait déjà menacé de quitter l’installation en raison des tarifs appliqués, voulaient obtenir une baisse. «Zurich est déjà cher maintenant», a argumenté le directeur d'Air Berlin Wolfgang Prock-Schauer à Ats. Selon Swiss, la hausse des taxes demandée par la plate-forme suisse aurait représenté, en quatre ans, un coût de plusieurs dizaines de millions de francs. Les transporteurs ont ainsi répondu au gestionnaire que cette augmentation n’était pas justifiée et constituait un préjudice pour la Suisse et Zurich.
L’aéroport de Zurich va maintenant soumettre sa proposition à l'Office de l'aviation civile (OFAC), l’organisme sera chargé de fixer le montant des taxes. Sa décision devrait être rendue au plus tôt fin octobre.