182 voyageurs passent la nuit dans un train SNCF

Plus d'une centaine de personnes ont passé la nuit entre le lundi 1er et mardi 2 juillet dans un ...TGV. La SNCF a en effet contraint les 182 passagers d'un Paris-Grenoble à dormir en gare de Lyon-Saint-Exupéry.

Encore un "gros" retard a ajouté à la longue liste 2019 de la SNCF. 182 passagers sont en effet restés bloqués en gare de Lyon-Saint-Exupéry hier soir à cause de chutes d'arbres sur les voies entre Valence et Annecy.

Parti à 19h41 de Paris, le train devait arriver en gare de Grenoble à 22h41. Il n'arrivera alors que mardi matin. Selon nos confrères du Parisien, les passagers n'ont eu le droit qu'à une boîte repas et une bouteille d'eau pour passer la nuit. Aucun hébergement, ni taxi n'a été proposé par la SNCF. « Le problème est que la capacité hôtelière à Saint-Exupéry est insuffisante, a répondu le responsable de la SNCF. On ne va pas demander à 40 personnes de partir à l’hôtel et aux autres de rester. Dès qu’on aura tout dégagé on pourra repartir », a tenté de justifier un responsable de la SNCF.

Jeudi 27 juin, un train Paris-Clermont avait eu plus de 11 heures de retard, sans climatisation ni toilettes.