2017, meilleure année pour la sécurité aérienne dans le monde selon l’EASA

Avec 9 accidents mortels et 67 morts dans le monde, l'année 2017 enregistre le plus petit nombre d'accidents mortels et de décès depuis le début des archives de l'EASA (European Aviation Safety Agency) en 1970. De quoi rassurer les voyageurs d'affaires stressés par la perspective d'un déplacement professionnel en avion.

"2017 a été une année exceptionnelle pour la sécurité aérienne mondiale, avec moins de décès qu'à tout autre moment dans l'industrie du transport aérien", souligne Patrick Ky, Directeur exécutif de l'EASA, qui publie ce lundi 20 août son rapport annuel sur la sécurité aérienne dans le monde (en PDF ci dessous).

Le nombre d'accidents mortels en 2017 a été inférieur à la moyenne de la décennie précédente. Un résultat qui ne devrait pas se confirmer en 2018, les chiffres sur les 6 premiers mois de l'année ayant malheureusement déjà dépassé les chiffres de 2017. L'EASA souligne que de nouveaux défis sont à relever pour les années à venir, tels que les drones et les risques de cybersécurité.

Pour mémoire, l'AESA coordonne les activités au-delà de l'Europe au niveau mondial afin de contribuer à la protection de notre environnement et des Européens lorsqu'ils voyagent au-delà des frontières de l'Europe.