30% des vols annulés à Orly et Marseille, 20% à Beauvais, Lyon et Nice

Le préavis de grève déposé par les contrôleurs aériens UNSA-ICNA court pour toute la journée de ce lundi. La DGAC a demandé des suppression de vols, les voyageurs d'affaires doivent vérifier avant de se rendre à l'aéroport.

La DGAC a demandé aux compagnies aériennes une réduction d’un tiers de leur programme de vol sur Orly et Marseille, et maintenu sa demande de réduction de programme de 20% sur Beauvais, Lyon et Nice. Des réductions de vols et retards sont également enregistrées à Toulouse et Nantes.
Par ailleurs des perturbations et des retards sont enregistrées sur les vols qui doivent survoler l'Hexagone, certaines compagnies européennes faisant le choix de contourner l'espace aérien français. La DGAC recommande aux passagers de se renseigner auprès de leur compagnie.

Attention en cas d'aller-retour dans la journée, la tenue d'un vol aller n'est pas la garantie d'un retour serein: la DGAC a du amplifier dimanche les suppressions de vols, atteignant 50% du programme initial. Les passagers qui n’ont pas pu partir ont bénéficié d’un hébergement hôtelier à proximité, à l’initiative de leur compagnie; un petit nombre a été pris en charge sur place par Aéroports de Paris. 

Le mouvement de grève doit se terminer à la fin du service ce lundi soir. Les contrôleurs aériens réclament des investissements pour renouveler un matériel qu'ils considèrent obsolète, entrainant des risques pour la sécurité.