A380, bientôt la fin chez Airbus ?

Le plus gros porteur d'Airbus pourrait bien voir sa production s'arrêter. En cause, un échec commercial dû à un avion trop cher et ultra-énergivore.

Alors qu'Emirates commandait 20 A380 en janvier 2018, le nec plus ultra de l'avion commercial pourrait bel et bien tirer sa révérence en 2019. Très plébiscité par les passagers, notamment par les voyageurs d'affaires, le A380 peine pourtant à séduire les compagnies aériennes. Aujourd'hui, il n'y a que 220 avions en service et le rythme de fabrication est extrêmement faible (6 à 8 appareils par an).

Avec un prix d'achat de 400 millions d'euros et une exploitation très coûteuse dû à l'augmentation du prix du carburant, l'Airbus n'est malheureusement pas rentable. Le groupe Français semble avoir fait des erreurs de calculs qui pourraient lui coûter cher... En parallèle, Boeing a semble-t-il miser sur des engins plus petits, ce qui semble lui réussir.

Dans l'attente d'une nouvelle commande, Airbus a donc décidé de suspendre la production jusqu'à nouvel ordre.