ADP n’a pas été ralenti par les grèves au 1er semestre

Malgré les grèves du personnel d'Air France, le groupe ADP a affiché des performances solides au 1er semestre 2018. En effet, son chiffre d'affaires et son résultat net ont respectivement grimpé de 43,9% et 26,9%.

L'ensemble des aéroports détenus par le Groupe ADP ont accueilli 130,4 millions de passagers au 1er semestre 2018. Cela représente une hausse de trafic de 10,9%. Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly ont géré 49,9 millions de voyageurs au cours des 6 premiers mois de l'année, soit une croissance de +3,0% malgré l'impact des grèves (+4,6% hors grèves).

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe a augmenté de 43,9% pour atteindre 2099 millions d'euros. Cette croissance a été portée par l'ensemble des activités et l'effet positif de l'intégration globale, dans les états financiers du Groupe ADP, des résultats de TAV Airports depuis le 2nd semestre 2017 et d'Airport International Group (AIG) depuis le 2ème trimestre 2018. Hors intégration globale des résultats de ces deux entités, le chiffre d'affaires est en croissance de 3,0%, à 1 502 millions d'euros.

Les activités commerciales ont progressé de 3,0%, malgré un chiffre d'affaires par passager des boutiques côté pistes en baisse de 1,3%, à 17,9€.

L' EBITDA est de 815 millions d'euros, soit une hausse de 205 millions d'euros par rapport à la même époque l'année dernière (33,6%), grâce à l'effet de l'intégration globale des résultats de TAV Airports et d'AIG, au dynamisme du trafic et à la maîtrise des charges courantes.

Le Résultat net part du Groupe (RNPG) a atteint 205 millions d'euros, en hausse de 43 millions d'euros (+26,9%) par rapport au 1er semestre 2017.

Prévisions pour 2018
Le groupe ADP maintient sa prévision d'une croissance du trafic comprise entre +2,5% et +3,5% en 2018 par rapport à 2017. En revanche, il revoit à la hausse sa prévision d'EBITDA consolidé. Il table désormais sur une augmentation comprise entre +17% et +22% en 2018 contre une fourchette de +10% à +15% précédemment.