Air Algérie « n’est pas en faillite », selon son gouvernement

Air Algérie connaît de nombreuses difficultés financières et sociales. Mais le ministre des Travaux publics et des Transports Abdelghani Zaalane l'assure, la compagnie n'est pas en faillite.

Ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a expliqué à l'agence de presse d'Etat APS qu'Air Algérie "n'est pas en situation de faillite, comme on le laisse entendre, mais passe par une situation financière qualifiée de difficile".

Il appelle ainsi les PNC qui ont organisé plusieurs mouvements sociaux ces dernières jours pour dénoncer le gel de leurs salaires puis le licenciement de collègues grévistes à "mettre de côté les revendications, et travailler davantage pour un meilleur rendement". Le ministre assure que des négociations "sur les revendication sociales" seront menées "lorsque la situation financière de la compagnie s'améliorera".

Après les premières manifestations de la semaine dernière, le directeur commercial d'Air Algérie, Zoheir Houaoui, avait affirmé que la compagnie ne pouvait pas augmenter les salaires "au détriment de l'équilibre financier de l'entreprise".